6 - Les seniors sont demandeurs de relations avec les autres, d’échanges, de partages, mais quand est-il de leurs aptitudes à le faire via internet ?

Anne-Carole BENSADON [1], dans son rapport pour le collectif « Combattre la solitude des personnes âgées » conclut  :

« Il est important de montrer que l’avancée en âge ne détériore pas l’espérance d’emploi des NTIC et que les aînés peuvent apprendre, à condition d’en voir l’intérêt. Ce constat nous paraît primordial pour envisager des stratégies d’action concrètes de lutte contre la solitude et l’isolement. De même, des expériences nous confortent dans l’idée de développer le plus possible des projets globaux et non destinés uniquement aux personnes âgées, comme si elles ne pouvaient avoir accès aux mêmes types de savoirs que le reste de la population. Outre la mixité générationnelle et l’occasion de rencontres diversifiés qu’ils peuvent procurer, ils sont en eux-mêmes porteur d’un message de refus de toute ségrégation liée à l’âge qui va au-delà de la simple intention. » (2006, p70)

La solitude, « expérience subjective » (BENSADON, 2006, p21), apparait quand le réseau social de la personne est déficient quantitativement et qualitativement et elle s’accroit avec l’âge. La perception de la solitude et de l’isolement par les personnes âgées et la définition de stratégies d’action susceptibles de répondre à leurs attentes nécessitent « de laisser la parole aux personnes âgées. » (Ibid. p8).

__________________________________________________________________________________________

[1] Docteur en médecine, Haut fonctionnaire, Inspecteur général des affaires sociales.

__________________________________________________________________________________________

Jelo coach pro logo
Copyright

Vous pouvez continuer la visite ...

Page suivante :
cliquez sur le lien ci-dessous

7 - Pédagogie 

Date de dernière mise à jour : 19/02/2015