7 - Pédagogie

La pédagogie

Elle se décline en plusieurs sens aujourd’hui. 

  • Il peut s’agir d’une réflexion sur l’action éducative en vue de l’améliorer, ce que Durkheim [1] nommait déjà « théorie pratique ».
  • Il peut s’agir d’une doctrine, telles les pédagogies Freinet [2]Pédagogie coopérative. Cette doctrine émane de la démarche précédente qui s’est systématisée.
  • Par extension, il peut s’agir aussi dans le langage courant de l’art d’éduquer ou d’enseigner, on entend fréquemment : « c’est un bon pédagogue ! »

Du triangle pédagogique de Jean HOUSSAYE ...

Triangle de houssaye

Jean Houssaye [3] représente tout acte pédagogique sous la forme d’un triangle du même nom qu’il a lui-même formalisé. Nous trouvons aux trois sommets : le savoir, le contenu de la formation ; l’enseignant, celui qui fait apprendre le savoir ; l’apprenant, qui acquiert le savoir sous diverses formes : savoir-faire, savoir-être, savoir agir, faire savoir… Les côtés du triangle représentent les relations à l’acte pédagogique. L’intérieur du triangle représente l’espace pédagogique.

  • La relation didactique est le rapport qu’entretien l’enseignant avec le savoir, pour le processus  « enseigner » on pourrait parler dans le cadre du numérique de veille technologique.
  • La relation pédagogique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec l’étudiant et qui permet le processus « former ».
  • La relation d’apprentissage est le rapport que l’élève entretient avec le savoir dans sa démarche pour « apprendre ».

Houssaye porte notre attention sur le fait que dans toute situation pédagogique n’est privilégié que la relation de deux éléments sur trois du triangle. Le troisième, délaissé, fait le « fou » ou le « mort ». Dans l’apprentissage des outils numériques, tel la FOAD [4], c’est la relation savoir <--> apprenant qui est privilégiée.

Comment contextualiser l’acte pédagogique dans notre époque ? Par quel processus éduquer ?

Enseigner, apprendre, former, éduquer, ces mots traduisent autant de postures pédagogiques selon le type de relation dans le triangle pédagogique.

L’apprentissage des outils numériques doit-il modifier ces postures ? Comment l’intégrer dans le triangle pédagogique ? En privilégiant une relation ?

La pédagogie Freinet, apprentissage socio-constructiviste, de ses trois principes de base :

  • l’expression libre,
  • le tâtonnement expérimental,
  • la coopération,

autorise la tentative d’« essais / erreurs », jusqu’à l’atteinte du résultat attendu, par expériences pratiques successives. Cette forme de pédagogie semble adapté pour l’utilisation des outils numériques qui repose sur le modèle cybernétique binaire du « vrai / faux ». Elle intègre aussi, l’apprentissage collaboratif, ce qui permet une activité réflexive des coproductions à la production individuelle.

... Au tétraèdre de FAERBER

Tetraedre de faerber

Faerber [5] en 2002, de cette inspiration rajoute un quatrième axe en positionnant au sommet le « groupe », ce qui modifie donc le triangle en tétraèdre.

 Nous retrouvons les relations pédagogiques classiques de l’espace pédagogique lequel est complémenté d’un support de médiation. Dans ce nouveau système, le groupe « facilite » le processus, « enseigner » pour l’enseignant, il permet la mise en commun, le partage du « savoir » et participe à l’apprendre de « l’élève »., l’enseignant devient le « metteur en scène du savoir » et retrouve une place centrale.

Dans le cadre de l’apprentissage individuel (triangle de Houssaye) aucune possibilité de voir apparaître des conflits sociocognitifs. En groupe coopératif, par contre, les individus communiquent entre-eux, s’organisent ensemble, partagent des ressources ce qui favorise l’orchestration de l’apprentissage. Le groupe un moteur important dans les processus de « déconstruction - reconstruction des représentations ».

L'apprentissage TUPPERWARE des outils numériques

L'étude de la pédagogie adaptée à l'enseignement du numérique aux séniors, nous conduit à élaborer un dispositif d’apprentissage coopératif que nous nommerons : « l’apprentissage Tupperware des outils numériques ». Ware (marchandise) que nous retrouvons dans freeware, shareware,... qui évoque l’informatique, mais le choix du nom est plutôt en lien avec l’organisation de ce type de rencontre. 

Ce nouveau type d’apprentissage, s’organise en groupe comme une réunion Tupperware. L’apport du groupe est indéniable à l’apprentissage de savoir nouveau, et accru dans l’apprentissage des outils numériques. De plus la formule d’apprentissage en groupe séduit la population senior : de faciliterpartagerparticiper, elle rajoute la notion de rencontre, remplissant la fonction de maintenir le senior en réseau.

__________________________________________________________________________________________

[1] David Émile Durkheim (1858-1917), fondateur de la sociologie moderne.

[2] Célestin FREINET (1896-1966), pédagogue français. La pédagogie FREINET veut  susciter la motivation en créant le besoin, elle repose sur la libre expression et les productions échangeables.

[3] Professeur de sciences de l'éducation à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg (en 1991). Directeur du Laboratoire de sciences de l'éducation à l'Université de Rouen (en 2006).

[4] Formation Ouverte A Distance

[5] Richard FAERBER est Maître de conférences à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg 1) au département des Sciences de l'Éducation. Ses recherches se déploient dans les domaines de la formation à distance, des apprentissages en groupe, et de l'utilisation d'environnements numériques de travail par les enseignants et les apprenants. Il est l'un des concepteurs de la plateforme de formation à distance ACOLAD.

__________________________________________________________________________________________

Jelo coach pro logo
Copyright

Vous pouvez continuer la visite ...

Page suivante :
cliquez sur le lien ci-dessous

8 en cours ? - Dispositisf et offres

Date de dernière mise à jour : 19/02/2015