2 - Gérontechnologie

Qu'est ce que la Gérontechnologie ?

La Gérontechnologie est un domaine académique et professionnel, interdisciplinaire, qui déploie technologie au service de la gérontologie. Cette science consiste à créer des environnements technologiques au service de la santé, du logement, de la mobilité, de la communication, des loisirs et du travail des personnes âgées.

Elle est un moteur de progrès pour la santé et le bien-être.

Elle a pour objectif de réduire la morbidité tout en accroissant notre espérance et notre qualité de vie, ainsi que de réduire les coûts de prise en charge en fin de vie.

En résumé, la gérontechnologie regroupe différents systèmes techniques et solutions d’aide à la personne âgée et/ou à son aidant dans la réalisation des activités normales de la vie quotidienne.

Ces technologies permettent aux personnes âgées de maintenir leur autonomie ou encore de compenser des déficiences fonctionnelles.

De nombreux solutions numériques d’aide à la personne âgée nécessitant ou non la téléassistance via internet existent ou sont encore à l’étude :

Notre mission

Notre action ne traite pas directement de l’apport des technologies avancées ambitionnant le maintien sécurise et socialisé à domicile par la réflexion gérontotechnologique. Elle s’intéresse au lien qu’entretien l’individu avec la société, la tribu par l’usage d’internet, nonobstant les deux axes sont en synergies.

 

Une meilleure compréhension du numérique
par la diffusion des savoirs à son usage
peut-il permettre aux personnes âgées
une meilleure maitrise
de la prévention des situations de dépendance ?

Senior couple banc 1

Le lien social : clé de vieillissement

La rupture du lien par l’isolement, la désocialisation entraînent en premier lieu une « source de détresse », engendrant des souffrances  psychologiques dans les dernières années de la vie du senior.

« Le lien social est la clé d’un vieillissement à la fois dans une sécurité optimale et en harmonie avec les autres générations. »  d'après le rapport ministériel remis en 2007 par Vincent Rialle [1].

Selon une étude du Pr. Françoise Forette [2] : « 24% des personnes âgées estiment qu’Internet représente un bon vecteur de sociabilité, 29% estiment que l’usage de l’informatique peut faciliter leur quotidien, et 40% reconnaissent à la fois son intérêt pour se distraire ou pour suivre des formations. » (Jacquat & Forette, 2007).

Internet joue un rôle de catalyseur du « nouvel âge actif » et de « l’inter-génération » (Rialle , 2007) grâce à ses possibilités illimitées et sa disponibilité en tout point de France, et progressivement dans le monde.

Pour Rialle, Internet est une technologie « utile à la longévité » (2007, p. 22).

Sur son rapport, il cite « l’Age d’Or » (p22),  une association grenobloise réputée et référente qui à pour objectif d’aider les personnes retraitées à trouver leur place au sein d’une société en perpétuelle évolution, en les initiant à un outil qui pourrait sembler trop difficile à utiliser : l’informatique.
Cette association  affiche sur sa page :

« A une époque où la cellule familiale est de plus en plus éclatée, ses membres sont parfois éloignés et les personnes âgées sont souvent les premières à en pâtir, en se retrouvant isolées, n’ayant que peu de contact avec leurs proches. ».

Au sujet de ce type d’association, Rialle (2007, p. 22) conclut :
« […] elles constituent un véritable levier de politique d’inclusion sociale des personnes âgées. »

L’outil numéro un pour rompre l’isolement social est la Visiophonie

Selon le professeur Albert-Claude Benhamou [3], la visiophonie est :
« l’interface de la médecine et des activités sociales » (2003, p71)

« […] Cette intercommunication doit permettre :

  • un lien fonctionnel instantané par appel ou par alerte en cas d’inquiétude ou d’urgence,
  • un lien affectif rassurant pour mieux lutter contre l’angoisse, l’ennui ou la dépression liée à la solitude,
  • un lien stimulant pour le recours à des activités socialisantes et culturelles partagées même à distance ou à des activités de télé rééducation par exemple. Cette interaction régulière favorisant notamment les liens entre jeunes et aînés contribue à enrichir le patrimoine culturel de chaque génération et permet aux aînés, même à ceux dépendants de retrouver une forme d’autonomie. »

En plus de la voix du téléphone elle permet de voir le visage de l’autre, quelle que soit la distance.
Elle autorise des pistes gérontologiques telles la téléconsultation avec un médecin ou une infirmière, le partage d’un évènement familial en des points différents de la planète.

De visualiser notre correspondant « accroît considérablement l’intérêt et le contenu de la communication, aussi bien dans un contexte médical que de soutien social. » (Rialle, 2007, p. 24).

Par exemple, à l’aide d’une caméra-main connectée en Wifi, une assistante médicale en maison de retraite peut coopérer à la téléconsultation par un spécialiste d’un pensionnaire, permettant de faire face à l’insuffisance de médecins à certains moments de la journée, ceci dans un délai réduit et sans déplacement du consultant. Certains projets vont en ce sens, mais ils sont insuffisants en regard du besoin.

Le projet TELEGERIA© : consultation entre les EHPAD [4] , a montré l’importance de la vidéo dans le domaine télé-médical.
Elle joue aussi un rôle dans la téléalarme, permettant l’hospitalisation à domicile.

Dans d’autres pays du monde, la téléalarme est connu sous le terme « d’alarme sociale » (Rialle, 2007, p. 26), elle remplit un « rôle  de support de lien social dans lequel l’échange visiophonique peut être courant ».

La visiophonie est un « antidote de l’isolement social ». (Ibid.)

Les projets ECOVIP ont exploré, ces difficultés, « poussant » jusqu’à se définir pour objectif d’améliorer l’accessibilité des formations
E-Learning aux personnes âgées déficientes visuelles.

La visiophonie est aussi utilisée dans le cadre de télé-séances d’activité physique comme la gymnastique ou le Tai-chi Chuan pour la « prévention de la chute » (Ibid., p27).

L’usage de l’écran tactile évite la complication de l’accès aux outils numériques

Dans son rapport, le professeur Benhamou (p19définit une mesure (1.3dans le cadre de la « réforme de solidarité pour les personnes dépendantes » : 

« Internet : initier et former tout au long de la vie aux usages de l’internet »

Une fois posé cette réalité surgit d’évidence une problématique liée aux difficultés des personnes âgées dans l’utilisation du numérique.
De là en nous appuyant sur le rapport : « Technologies nouvelles susceptibles d ameliorer les pratiques gerontologiquesTechnologies nouvelles susceptibles d ameliorer les pratiques gerontologiques et la vie quotidienne des malades âgés et de leur familles » de Vincent Rialle, nous ne doutons plus de l’utilité de l’utilisation du numérique pour les personnes âgées, mais le défi à relever est celui de leur difficulté à l’accès et à l’utilisation du numérique.

 

Franchir cette difficulté par
une offre de formation adaptée
qui porte en elle le germe
de la RELIANCE et du PARTAGE
est la piste que nous suivons.

 

Senior tablette apprendre

__________________________________________________________________________________________

[1] Maître de conférences, praticien hospitalier, Docteur ès sciences, Université Joseph Fourier et CHU de Grenoble
Rialle V. (mai 2007). Technologies nouvelles susceptibles d’améliorer les pratiques gérontologiques et la vie quotidienne des malades âgés et de leur famille. Ministère de la Santé et des Solidarités.
Rapport remis à Philippe BAS.
Ancien ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille (2005-2007) puis ministre de la Santé et des Solidarités (de mars à mai 2007).

[2] Pr Françoise FORETTE, directrice de l’International Longevity Center France (ILC), directrice de la fondation nationale de gérontologie et co-présidente de l’Alliance pour la santé et l’avenir.

[3] Professeur au CHU Pitié Salpêtrière, Université Pierre et Marie Curie Paris 6, Président de l’UMVF «Université Médicale Virtuelle Francophone ».
Benhamou A.C. (2003). Mission Gérontologie Numérique - Rapport d'étape. Paris, Ministère français des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité, Secrétariat d’État aux Personnes Âgées.

[4] Établissement d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes.

__________________________________________________________________________________________

Jelo coach pro logo
Copyright

Vous pouvez continuer la visite ...

Page suivante :
cliquez sur le lien ci-dessous

3 - Diffusion des T.I.C.

Date de dernière mise à jour : 19/02/2015